Ecologie, fantaisies, lanternes ou vessies [Bullshit inside]

Tous les délires, les déviations & autres digressions hors-sujet
Avatar du membre
Bulette69
RACette
Messages : 3408
Enregistré le : mer. 22 oct. 2014 à 19:20
Localisation : Lyon 8
Contact :

Re: Aquariophilie et écologie

Message par Bulette69 » sam. 06 déc. 2014 à 23:11

Je l'ai choppée à 30 ans, suite à un zona sur mon père. Bof... dévisagée mais rien de bien méchant pour le reste.

XIII
Fiat Lux
Messages : 772
Enregistré le : lun. 14 oct. 2013 à 11:10
Localisation : (Sur Garonne) Grenade
Contact :

Re: Aquariophilie et écologie

Message par XIII » dim. 07 déc. 2014 à 12:27

Tu as eu de la chance. :D
XIII

mes autres passions, le jeu de rôle, de figurines et les crevettes au wook !
Si il y a des fautes, dans mes messages, je m'en excuse, j'ai beau me relire, je ne les vois pas.

Avatar du membre
Bulette69
RACette
Messages : 3408
Enregistré le : mer. 22 oct. 2014 à 19:20
Localisation : Lyon 8
Contact :

Re: Aquariophilie et écologie

Message par Bulette69 » dim. 07 déc. 2014 à 14:52

Je ne suis pas et n'ai jamais été surmédicalisée... ceci expliquant peut-être cela.

Avatar du membre
Stalker
Messages : 3939
Enregistré le : mar. 05 juin 2012 à 9:48
Localisation : Paris

Re: Aquariophilie et écologie

Message par Stalker » dim. 07 déc. 2014 à 15:07

Ou pas ;)

Avatar du membre
Lysemna
Messages : 3639
Enregistré le : jeu. 11 sept. 2014 à 23:05
Localisation : Auvergne (63)
Contact :

Re: Aquariophilie et écologie

Message par Lysemna » dim. 07 déc. 2014 à 15:21

Bulette69 a écrit :Je ne suis pas et n'ai jamais été surmédicalisée... ceci expliquant peut-être cela.
Ca ne veut pas dire grand chose.
Les gens surmédicalisés ont un système immunitaire généralement un peu moins efficace, mais la réaction à une maladie dépend grandement des individus.

Je n'utilise quasiment jamais de médicaments (pour dire, j'étais shootée et n'arrivais plus à monter les escaliers la fois où on m'a fait prendre un doliprane 1000g après mon accident), et suis très rarement malade : en moyenne un petit rhume par an. Pour autant il m'arrive de choper des trucs chelous (ex le pityriasis dont on sait même pas comment ça s'attrape et qui m'a tenu la jambe pendant 2 mois), et parfois que mon corps réagisse mal (ex la fois où j'ai passé 3 jours alitée sans pouvoir rien avaler avec la grippe).
Mais à côté de ça, je rigole face aux épidémies de gastro. Je ne l'ai chopée qu'une fois dans ma vie, et pourtant je ne fuis pas son contact.

Bref, on sait jamais comment son corps va réagir face à un nouvel ennemi.

Avatar du membre
Stalker
Messages : 3939
Enregistré le : mar. 05 juin 2012 à 9:48
Localisation : Paris

Re: Aquariophilie et écologie

Message par Stalker » dim. 07 déc. 2014 à 15:39

Pareil, rarement malade, prise de médicaments rare aujourd'hui (j'avais une bronchite chronique de ma naissance à mon ablation des amygdales), santé de fer si ce n'est un rhume automnal, jamais de grippe ni de gastro, mais la varicelle m'a vraiment transformé en larve.

On commence aujourd'hui à vacciner contre des maladies relativement "discrètes" comme le HPV ou les hépatites. Mais en ce qui concerne les maladies dites "infantiles" et épidémiques ce n'est pas pour rien qu'elles ont été les premières cibles de la méthode. Elles sont souvent très violentes chez l'adulte, trop souvent handicapantes voir mortelles. Certains ont de la chance et n'en souffrent pas trop, d'autres gardent des séquelles à vie, la majorité passent plusieurs mois voir plusieurs années dans un très mauvais état.

J'espère ne jamais chopper la mononucléose.

[AM]
Ancien membre
Messages : 10621
Enregistré le : mar. 12 juin 2012 à 15:46

Re: Aquariophilie et écologie

Message par [AM] » dim. 07 déc. 2014 à 15:47

:lol: Fais une sérologie, tu seras peut-être étonné de l'avoir eue à bas bruit, la maladie du bisou !

Et puis à mon tour de vous faire les gros yeux : déduire de votre cas personnel, parce que vous passez au travers de la grippe ou de la gastro, que vous êtes des warriors à cause de la non prise de médocs, c'est carrément pas scientifique les agneaux :roll: C'est comme les pedzouilles qui disent que pour guérir d'un cancer, suffit d'en avoir la volonté et de "se battre" (j'exècre ce lieu commun d'ailleurs, je leur éclaterais la face aux abrutis qui disent ça).

Avatar du membre
Stalker
Messages : 3939
Enregistré le : mar. 05 juin 2012 à 9:48
Localisation : Paris

Re: Aquariophilie et écologie

Message par Stalker » dim. 07 déc. 2014 à 15:53

C'est bien ce genre de raisonnement que je condamne :)

Concernant la maladie du bisous, il y a des chances que je ne l'ai pas eu car je ne suis pas allé en maternelle et que ma vie amoureuse était inexistante jusqu'à mes 18 ans. après qui sait hein mais bon... XD

Avatar du membre
Lysemna
Messages : 3639
Enregistré le : jeu. 11 sept. 2014 à 23:05
Localisation : Auvergne (63)
Contact :

Re: Aquariophilie et écologie

Message par Lysemna » dim. 07 déc. 2014 à 17:27

[AM] a écrit :Et puis à mon tour de vous faire les gros yeux : déduire de votre cas personnel, parce que vous passez au travers de la grippe ou de la gastro, que vous êtes des warriors à cause de la non prise de médocs, c'est carrément pas scientifique les agneaux
Justement, je tenais le même discours en précisant que ne pas être médicamenté et avoir un bon système immunitaire ne garanti rien face à une maladie jamais rencontrée par l'organisme.
Quant au fait que la non-médicamentation rend warrior, seuls ceux qui y ont survécus peuvent en témoigner. x) Blague à part, en tout cas il a été prouvé qu'une sur-médicamentation n'est pas conseillée si elle n'est pas nécessaire à la survie (exemple pour les immunodéficients). D'une manière générale, notre organisme perd ce dont il n'a plus l'utilité. La réactivité immunologique est amoindrie si les germes sont systématiquement éliminés par un élément tiers, car elle n'est plus nécessaire.
En gros, tout ce qui coûte de l'énergie de maintenance est délaissé/supprimé si plus utilisé. L'exemple le plus connu est les muscles : si tu arrêtes le sport, tu as vite fait de les perdre.
[AM] a écrit :C'est comme les pedzouilles qui disent que pour guérir d'un cancer, suffit d'en avoir la volonté et de "se battre" (j'exècre ce lieu commun d'ailleurs, je leur éclaterais la face aux abrutis qui disent ça).
Le mental, car il joue beaucoup sur l'excrétion d'hormones, est super important. C'est pour ça qu'on encourage beaucoup les personnes qui font face à de lourdes maladies, parce que si elles abandonnent moralement, leur corps risque de faire moins d'effort lui aussi.
Il est clair que ça ne suffit pas, mais les hormones sont très importantes pour tout et encore bien méconnues. Les personnes dépressives ont en moyenne une température corporelle légèrement inférieure aux autres. L'air de rien, ça peut avoir un énooorme impact sur la sensibilité face aux maladies.

[AM]
Ancien membre
Messages : 10621
Enregistré le : mar. 12 juin 2012 à 15:46

Re: Aquariophilie et écologie

Message par [AM] » dim. 07 déc. 2014 à 17:47

:evil: Putain, mais les certitudes, c'est encore plus assassin qu'une bombe atomique ! T'as jamais pensé à la culpabilité que tu peux faire naître, là, chez ceux qui métastasent gaiement, en leur assénant ce genre de discours ? Ah, Mâme Schmoldu, faut mieux serrer vos p'tits poings pasque là vous avez pas assez envie de vous battre, vos hormones sont en berne et vous nous aidez pas :roll: Pfhhhhh....

Avatar du membre
Stalker
Messages : 3939
Enregistré le : mar. 05 juin 2012 à 9:48
Localisation : Paris

Re: Aquariophilie et écologie

Message par Stalker » dim. 07 déc. 2014 à 18:00

Je vais encore ramener ma fraise scientifique mais il n'y a absolument aucune corrélation entre le taux d'apparition ou de rémission de tumeurs en fonction du moral des patients (c'est le stress qui était mesuré), et c'est pareil pour beaucoup de maladies. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas remonter le moral des malades, on vit mieux sa maladie quand on arrive à penser à autre chose.

Avatar du membre
Lysemna
Messages : 3639
Enregistré le : jeu. 11 sept. 2014 à 23:05
Localisation : Auvergne (63)
Contact :

Re: Aquariophilie et écologie

Message par Lysemna » dim. 07 déc. 2014 à 19:05

Pour le cancer, ça a peu d'influence, mais le moral a un impact sur l'activité du système immunitaire.

Avatar du membre
Bulette69
RACette
Messages : 3408
Enregistré le : mer. 22 oct. 2014 à 19:20
Localisation : Lyon 8
Contact :

Re: Aquariophilie et écologie

Message par Bulette69 » lun. 08 déc. 2014 à 8:46

D'une manière ou d'une autre, je reste convaincu que le moral a une énorme importance sur notre santé.

Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6864
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: Aquariophilie et écologie

Message par Tritium » lun. 08 déc. 2014 à 9:51

Ouais, la preuve, tous les gens malades sont déprimés.
Modifié en dernier par Tritium le lun. 08 déc. 2014 à 11:30, modifié 1 fois.
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

Aurélien234
Joyeux
Messages : 6120
Enregistré le : dim. 20 juil. 2014 à 21:05
Localisation : Vendée

Re: Aquariophilie et écologie

Message par Aurélien234 » lun. 08 déc. 2014 à 10:20

Tu prends peut-être pas le problème dans le bon sens, Tritium :mrgreen:
Toujours vivant, rassurez-vous, toujours la banane, toujours debout.

Verrouillé