Riparium de 60L

Pour poursuivre et adapter l’expérience de l'estive toute l'année
Avatar du membre
Pabotseu
Messages : 45
Enregistré le : mer. 04 juil. 2018 à 17:09
Localisation : Lot et Garonne - Strasbourg

Riparium de 60L

Message par Pabotseu » jeu. 05 juil. 2018 à 23:33

Bien le bonsoir !

C’est ici que commence ce qui sera probablement une longue liste de question …. Possiblement …. Je m’égare.

Alors le « projet » serait de réaliser un ripapoubellarium d’intérieur, tant qu’à faire :P , de 60L brut et cubique de 38Lx38lx43h oui j’aime les cube brut et alors ? Je compte à terme y mettre des bettas, lesquels ? Eeee et sinon la famille ça va ? Ce ne sera donc pas si low-tech que ça vu qu’il me faudra un chauffage et une lampe. Disons que le futur emplacement est sacrément délaissée par notre cher Râ.

L’idée est de réalisé un petit morceau d’une mare d’Asie du sud-est, avec branches, racines, feuilles mortes et bien évidemment des plantes, majoritairement des mousse des flottantes et des plantes en trempette (d’ailleurs si vous avez des espèces de cette région à me conseiller surtout n’hésitez pas). Je pense aussi y mettre quelques crypto qui si je ne m’abuse sont palustre, ce qui m’arrange pas mal je l’avoue.

Parmi les plantes j’ai pour le moment sélectionné les suivantes ouiiii une liste :

Sur les racines : fougère de Java, mousse de Java et fougère de Sumatra.

En plante flottantes : ben fougère de Sumatra elle est partout décidément, hygroryza aristata, azolla pinnata, riccia fluitans.

En plante palustre : Bolbitis hetereclita difformis (quoi que ça risque d’être trop chaud pour elle), hydrocotyle sibthorpioides, hygrophila corymbosa var.''siamensis'', Cryptocoryne albida, Cryptocoryne cordata.

Et peut-être d’autre cryptos sur le fond qui sait…

Bon par contre ce n’est qu’une liste, je n’ai pas vraiment l’intention de recréer un jardin botanique, je vous rassure …. Quoi que ….

En gros j’aimerais arriver à quelque chose ressemblant à ces deux choli images mais en peut être plus planté :

Image

Image

Donc la théorie c’est bien mais bon comme toujours à force de lire des trucs à droite à gauche j’ai du cracapouet plein la tête. Bon il faut dire que c’est surtout la question du substrat qui me secoue le bocal, parce qu’on lit tout et son contraire. Du coup je pense partir sur un sol en sable de Loire, avec un tapis de feuilles les temps sont durs, et un substrat nutritif au pied des crypto. Ça fonctionnerait ?

Et sur un sol en sable de Loire, sans cracapouet au départ, comment les plantes font elles pour pousser ? Faut-il rajouté du cracapouet ? Bon à l’époque de mon bassin je me contentais de prendre de la terre dans le jardin et puis voilà mais bon vu le volume d’eau bizarrement je ne suis pas super chaud. Je pourrais faire la même chose avec la vase qui traîne au fond de mes poubelle (dernier vestiges du bassin) mais il y a des résineux au-dessus donc je suis moyennement tenté (mais bon il y a toujours des tubifex qui se balladent).

Ensuite, pour les racines, je pensais aller en ramasser en forêt mais quid de la ‘préparation’ avant de la mettre dans l’aquarium ? non pas à la bolognaise c’est bof. Est-ce que cela diffère de la préparation classique ? En gros, il faut garder des bébêtes ou pas ? Et qu’en est-il des pierres ?

Après (attention question bête en approche), pour le lancement du bac comment introduire les petites bébêtes ? Parce que je suppute qu’elles n’apparaissent pas par magie. Du coup comment cela fonctionne-t-il ? Ah et c’est peut être hors sujet avec cette question mais je n’ai pas vraiment d’animalerie dans le secteur du coup où trouve t’on cette charmante faune ?

J’ai aussi lu que vous mettiez un traitement d’argile de temps en temps mais qu’est-ce donc ? Oui je trouve aussi que ces questions partent dans tous les sens.

Etrangement, je suis à cours de question … ummm le cracapouet n’a toujours pas décanté.

Bon ben il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne soirée !

Avatar du membre
denisg
Messages : 111
Enregistré le : mar. 02 janv. 2018 à 18:50
Localisation : Landes - Pays Basque

Re: Riparium de 60L

Message par denisg » ven. 06 juil. 2018 à 8:04

Hello
Parmi toutes ces questions je vais me contenter d'en aborder une, pour le reste je ne suis pas compétent (en un seul mot).
Pour les bébêtes va voir chez le Grand Gourou du poubellarium : Mattier, sur https://aquazolla.com/

Garmito
Messages : 317
Enregistré le : mer. 03 août 2016 à 12:01
Localisation : Strasbourg - Alsace

Re: Riparium de 60L

Message par Garmito » ven. 06 juil. 2018 à 10:10

38*38*43 ça fait pas un cube :mrgreen:
Bon j'arrête d'être pénible :mrgreen:

Je suis assez fan des crypto et de la corymbosa (la variété de base, j'ai appris il y a peu que c'était ce que j'avais dans un bac et elle est vraiment chouette, jolie, solide, pas exigeante, pousse bien, émerge...).

Pour le fond, tu t'embêtes trop. Sable de Loire et c'est tout. Les crypto auront une croissance ralentie au début, mais c'est tout (les miennes sont très bien dans leur sable elles se contrefoutent de pas avoir de sol technico-nutritif), avec le temps, de petits déchets (feuilles mortes, déjections de poissons et cagouilles) vont s'accumuler, nourrir le sol et ça tournera à merveille, d'autant plus si tu choisis des plantes capables de se satisfaire de peu :)

Les bébêtes apparaissent par magie. Tu en auras sur les plantes que tu apporteras dans le bac, dans l'air, etc... J'ai des cyclops dans un bac alors que je n'ai rien fait pour, que je vis au 4e étage en plein centre ville à 500m du point d'eau le plus proche. La vie trouve toujours un chemin, Ian Malcolm ©

Pour les betta, si tu veux en mettre plusieurs, tu as pensé à des picta, des imbellis ou des falx ? Ils sont pacifiques, falx et picta particulièrement peuvent être maintenus en petits groupes dans ce type de volumes. Ils sont moins flashy que les splendens, mais ils ont beaucoup de charme aussi.

Avatar du membre
Pabotseu
Messages : 45
Enregistré le : mer. 04 juil. 2018 à 17:09
Localisation : Lot et Garonne - Strasbourg

Re: Riparium de 60L

Message par Pabotseu » ven. 06 juil. 2018 à 10:47

@denisg : merci pour le lien ! :wink:

@ Garmito : et yoo c'est un cube spécifique de type je ne sais pas pourquoi je suis une tanche en chéométrie.

Ah oui les cyclops se balladent au centre de Strass ? Intéressant !

Ummm donc juste sable et basta ? Au moins c'est plus simple. Mais puis-je tenter la vase qui traine au fond de ma poubelle et qui est fort riche en tubifexs ?

Je prend note pour la corymbonsa, c'est vrai qu'elle est bien sympatique.

Pour les Betta disons que j'ai commencé par penser à un plakat, puis je me suis dit que depuis le temps que je pensais maintenir des Smaragdina je ferais bien d'essayer mais c'est peut être trop short du coup ben je vais possiblement partir sur les imbellis. Mais cela reste à voir.

D'ailleurs, comment faire au début du bac pour générer assez de cracapouet sachant que je ne pense pas introduire les poissons dans les 6 semaines après la mise en eau ?
Mais si pas de substrat nutrimachin il faut donc introduire les cryptocorine en même temps que les poissons ou après histoire quelles aient assez de nutriments disponibles ?
Et pour les plantes à croissance rapide les plantes flottantes seules suffisent ? Parce que je me rend compte que mis à part celles-ci je n'en ai pas dans ma 'liste' :D

Garmito
Messages : 317
Enregistré le : mer. 03 août 2016 à 12:01
Localisation : Strasbourg - Alsace

Re: Riparium de 60L

Message par Garmito » ven. 06 juil. 2018 à 11:06

Enfin, je suppose que c'en sont, mais ça y ressemble énormément (dans le même bac j'ai aussi des hydres) !

Oui, juste du sable et basta. Et tu mets toutes les plantes tout de suite, toutes, même les crypto, ça fonctionne très bien ! L'eau que tu utiliseras (de l'eau du robinet je pense) contient de toute façon nitrates et nitrites que les plantes s'empresseront de consommer. J'ai toujours tout mis dès le début, les crypto se portent très bien, même dans les bacs inhabités par les poissons.
Tu peux aussi inviter dès le début des cagouilles (planorbes, physes et melanoides) qui sont des auxiliaires précieux : ils bouffent les algues, débris et déchets et caguent un peu partout (le voilà ton début de crapaud). Les melanos ont aussi le bon goût de fouiller le substrat et de l'aérer.

Si ce sont les nitrates que tu crains au sujet des plantes à croissance rapide, pour un riparium, tu peux aussi ajouter des plantes en trempette, ça donne de la hauteur et purifie très bien l'eau. La corymbosa, sans avoir la pousse la plus rapide du monde, croit raisonnablement vite. Tu peux aussi penser à la sessiliflora qui pousse vite mais que je n'arrive à maintenir que dans un bac sur 3...

Avatar du membre
Pabotseu
Messages : 45
Enregistré le : mer. 04 juil. 2018 à 17:09
Localisation : Lot et Garonne - Strasbourg

Re: Riparium de 60L

Message par Pabotseu » ven. 06 juil. 2018 à 11:34

Ah oui mais c'est que ça grouille par chez toi :D

Oui les cagouilles paraissent indispensables mais je suppose qu'il faudra les introduire vu que les plantes commandées en lignes sont souvent invitro d'après ce que j'ai pu voir sur les sites.

Pour les nitrates je ne pense pas en avoir des masses, vu que l'eau viendra du puits, mais il faudrait que je vérifie ça.

A oui la sessiflora est vraiment sympas ! Bon par contre elle consomme du fer, ce qui doit expliqué pour j'ai lu sur ce forum que certaines personnes font des 'traitement' à l'argile d'ailleurs cela consiste en quoi exactement ?

En tout cas merci pour ces pistes :D

Garmito
Messages : 317
Enregistré le : mer. 03 août 2016 à 12:01
Localisation : Strasbourg - Alsace

Re: Riparium de 60L

Message par Garmito » ven. 06 juil. 2018 à 13:20

Le traitement à l'argile a trois possibles utilités :

- argile rouge : très riche en fer, excellent engrais
- argile blanche : généralement riche en calcaire, sympa pour augmenter la dureté de l'eau dans les coins où l'eau de conduite est très faiblement minéralisée
- argile verte : un peu de ci, un peu de ça, apports maigres (mais pas inexistants), surtout intéressante pour ses propriétés floculantes (elle capte les particules en suspension, les agglomère et participe à accélérer leur sédimentation)

Elles fonctionnent toutes de la même façon : un peu d'argile (d'une grosse pincée / petite cuillère à café à grosse cuillère à soupe, selon le volume du bac) bien diluée dans un peu d'eau et on verse dans le bac.
Ça provoque un trouble de la flotte qui peut durer plusieurs jours, mais patience et tout ira pour le mieux !

Avatar du membre
Pabotseu
Messages : 45
Enregistré le : mer. 04 juil. 2018 à 17:09
Localisation : Lot et Garonne - Strasbourg

Re: Riparium de 60L

Message par Pabotseu » ven. 06 juil. 2018 à 15:56

Ah super bien plus simple que je ne pensais ! Merci pour l'info :wink:

Avatar du membre
pepejul
P.R.O.F.
Messages : 7146
Enregistré le : mar. 15 mars 2005 à 22:10
Localisation : MARSEILLE...
Contact :

Re: Riparium de 60L

Message par pepejul » sam. 07 juil. 2018 à 23:31

Excellent article sur le sujet : http://www.aquagora.fr/index.php?sujet=21436.0
Avatar que jamais...

Avatar du membre
Pabotseu
Messages : 45
Enregistré le : mer. 04 juil. 2018 à 17:09
Localisation : Lot et Garonne - Strasbourg

Re: Riparium de 60L

Message par Pabotseu » sam. 07 juil. 2018 à 23:54

Salut pepejul !

Alors au risque de définitivement passer pour une tanche, ton lien m'envoie vers une liste de sujets assez divers, lequel est celui recommandé :D

Avatar du membre
Souillondu01
BlackGround
Messages : 1780
Enregistré le : lun. 20 juil. 2015 à 17:24
Localisation : Trévoux

Re: Riparium de 60L

Message par Souillondu01 » dim. 08 juil. 2018 à 11:54

Les règles d'Aquagora ont dû changer, on ne peut pas faire une recherche sans être inscrit.
Mais peut-être que Pépé pourrait mettre une copie de son article sur le PiNC ? (vu que c'est lui qui l'a écrit, je pense qu'il n'y aura pas de problème de copyright !) :mrgreen:
Oublie que t'as aucune chance : vas-y, fonce ! :mrgreen:

Image

Avatar du membre
Pabotseu
Messages : 45
Enregistré le : mer. 04 juil. 2018 à 17:09
Localisation : Lot et Garonne - Strasbourg

Re: Riparium de 60L

Message par Pabotseu » dim. 08 juil. 2018 à 18:41

Ah ce serait donc ça ! D'un côté ça me rassure pas mal, merci Souillondu01 (j'adore le pseudo au passage).

Je change totalement de sujet, mais en me promenant proche d'un ruisseau j'ai repéré pas mal de branches et, en fouillant plus, quelques rares racines qui me permettraient de faire, enfin plutôt de tenter de faire, le décors projeté, il y a même du sable assez loin des berges déposé lors de la dernière crue. Mes questions (et oui c'est bien au pluriel :P ) seraient les suivantes :

Je suppose que l'on peut collecter ces branches mais tiennent-elles dans la durée dans un aquarium ? Je précise qu'elles sont sèche ou immergée mais 'cassante' donc pas pourries.
Quelle préparation pour ces chtites branches et quelles précautions (histoire de ne pas pourrir l'aquarium avant même qu'il ne soit mis en eau ce serait bête) ?
Qu'en est il des 'branchettes' qui sont assez semblables à celles présentent dans les photos du premier message, utilisable ou non ?
Pour le sable est il lui aussi 'récupérable' pour le riparium ? Bon pour ce dernier je pense le tester dans un vase de 5L avec quelques plantes histoire de voir ce que cela pourrait donner.

Ah par contre en ce qui concerne les essences de bois présentes, une chose est sûre ce n'est que du feuillus, il y a des bouleaux et pour les autres et bien ... comment dire .... aucune idée. Tout ce que je peux dire c'est qu'il y a des branches 'blanches' sans aucune écorces, d'autres avec une écorce que je qualifierais de rougeâtre, des grisâtre et enfin des 'classiques' . Bon je pense que vous avez devinez ..... je suis un expert en botanique et arboriculture ... ou l'inverse :lol:

Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6827
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: Riparium de 60L

Message par Tritium » dim. 08 juil. 2018 à 20:40

Perso, je balance tout dans l'eau du bac et basta. Tu peux rincer s'il y a un peu de terre. Tu peux enlever l'écorce si ça te chante.
On évite effectivement les résineux, ça a tendance à acidifier, de façon difficilement maîtrisable.
Après, il existe tous les degrés de paranoïa possibles.
paranoïa a écrit :troubles du comportement et sentiment de persécution pouvant aller jusqu'à un point d'irrationalité et de délire
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

Avatar du membre
Pabotseu
Messages : 45
Enregistré le : mer. 04 juil. 2018 à 17:09
Localisation : Lot et Garonne - Strasbourg

Re: Riparium de 60L

Message par Pabotseu » dim. 08 juil. 2018 à 21:13

Salut Tritium !

Ok donc peu importe l'essence de bois ? Y compris le boulot, je viens de lire que ces dernier risquaient de pourrir assez rapidement bon après j'avoue que je n'y connais rien.

Ah paranoïa, marrant il me dit quelque chose pas moyen de savoir pourquoi... Étrangement je me demande si ce dernier ne va pas refaire surface au fur et à mesure de l'approche de la mise en eau (oé quand je ne connais pas je frôle l'irrationnel, le délire par contre est permanent :mrgreen: il faut déjà aller consulté ou j’attends l'apparition du sentiment de persécution ?)

Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6827
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: Riparium de 60L

Message par Tritium » lun. 09 juil. 2018 à 10:00

Pabotseu a écrit :
dim. 08 juil. 2018 à 21:13
Y compris le boulot, je viens de lire que ces dernier risquaient de pourrir assez rapidement
Ça dépend, y'a des boulots pourris, et d'autres bien. L'important est de se sentir bien dans ce qu'on fait. Mais quel rapport avec les essences d'arbres ?
Pabotseu a écrit :
dim. 08 juil. 2018 à 21:13
Y compris le boulEAU, je viens de lire que ces dernier risquaient de pourrir assez rapidement
En quoi serait-ce un problème ? S'il pourrit, ça veut dire développements bactériens, mycologiques, nourritures vivantes, diversité, mulm, cracrapouêt... Du normal quoi.
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

Répondre